Informations : cercueil écologique en cellulose

Posté par euroiris le 12 février 2014

Argumentaire – Sujet : Cercueil écologique en cellulose

Selon le gérant du crématorium il a précisé qu’aucun four dans l’hexagone n’est équipé de filtre, le bois fait office de comburant. Néanmoins il faut quelques mètres cubes de bois par jour pour l’incinération ceci au même titre que pour les animaux au « clos d’équarrissage » ou les crématoriums animaliers. Paraît-il qu’il faut impérativement du bois pour incinérer

Un point à retenir ce crématorium n’a jamais incinéré au moyen de ce cercueil, comment se fait-il que l’on peut  invoquer de tels propos sur ce cercueil en cellulose ? Il y a un crématorium qui a fait des tests plus que probants. Veuillez-vous référer à mes analyses que je vous ai envoyées ou que je vais vous envoyer.

Ceci prouve cela, plus il y a du bois et autres composants dans la crémation, plus le monoxyde de carbone est présent dans l’air sur une distance de 15kms. Le taux de crémation augmente et le taux de monoxyde de carbone également. En France, 40’000 décès par année dû à un environnement pollué aux monoxydes de carbone et de dioxine. Les crématoriums en sont responsables le fait qu’ils ne se soumettent pas aux normes européennes.

Selon la loi, seul le cercueil en bois doit présenter un logo certifié NF pour sa fiabilité selon les normes fixées en Europe, exigez ce logo avant l’achat. En l’absence de ce logo, ce produit n’est pas conforme et doit être dénoncé aux services des douanes. Avez-vous déjà rencontré un cercueil en sapin NF ? Entre autre en France le cercueil en aggloméré est strictement interdit car étant très polluant et rend les fours très vulnérables. Les crémations au moyen de bois ou de l’aggloméré tiennent à dire et c’est prouvé qu’un four de crématorium s’altère après 10 ans. Matthews considère que la durée de vie est de 20 ans avec un cercueil en cellulose

En plus

Le CRIIRAD informe au sujet d’éventuels risques de contamination radioactive de bois importé de Biélorussie et autres pays de l’Est. En effet, ces pays exportent du bois de travail, du bois de chauffage, des meubles, cercueils. Une accumulation de cendres en crématoriums font que le personnel est exposé à de graves dangers, en plus la combustion de bûches de bois contaminés par le nuage de Tchernobyl est en fait un vrai concentré de radioactivité. Des portiques détecteurs de radioactivité installés dans des décharges de Savoie et de la Drome se sont ainsi déclenchés en présence des cendres provenant de chaufferies.

Des bois contaminés auraient également été utilisés pour la construction de chalets et de cercueils…nos menuisiers sont contaminés ! Les urnes contiennent de la radioactivité !

En plus les crématoriums n’ont pas de filtres pouvant maîtriser cette situation car le monoxyde de carbone est invisible et inodore

Monoxyde de carbone et pollution atmosphérique

Aujourd’hui le CO apparait comme un gaz impliqué de façon majeure dans les effets délétères de la pollution atmosphérique.

Il est émis en grande quantité par les feux de forêts, et de manière plus diffuse par les chaudières et moteurs thermiques, y compris dans la haute atmosphère par les tuyères d’avion où le CO pourrait contribuer à perturber les équilibres physicochimiques aux altitudes de vol des avions à réaction, altitudes où des phénomènes photochimiques complexes sont en jeu, avec de probables interactions avec l’Ozone et la vapeur d’eau.

Dans la troposphère, le CO est un toxique connu à des concentrations assez basses.

Une exposition chronique à de faibles doses de CO affecte le système cardiovasculaire, comme l’ont confirmé plusieurs études épidémiologiques qui ont mis en évidence une corrélation entre la pollution au CO et la mortalité cardiovasculaire.  Ces études épidémiologiques ont été confirmées expérimentalement. En effet une étude a permis de mettre en évidence le développement d’un phénotype cardiomyocytaire pathologique chez une population de rats exposés à ce polluant. De plus une étude  a permis d’observer une augmentation de la sensibilité du myocarde à l’ischémie-reperfusion (simulation d’un infarctus du myocarde). Cependant cette même équipe a également rapporté que les effets délétères du CO sur la sensibilité à l’ischémie-reperfusion pourraient être contrecarrés par une activité physique régulière et modérée, susceptible de prévenir le développement du phénotype pathologique.

Formation du monoxyde de carbone lors des combustions incomplètes

Lorsque l’oxygénation du foyer est insuffisante pour brûler complètement les gaz formés à partir de la matière, mais la réaction assez exothermique pour élever et maintenir la température au-delà de 950 °C, le monoxyde de carbone se forme préférentiellement au dioxyde de carbone, selon l’équilibre de Boudouard. En dessous de ce seuil, la molécule CO est métastable, a fortiori à température et pression ambiantes. Elle se décompose toutefois très lentement, et surtout au contact de surfaces pour former du dioxyde de carbone et du carbone. C’est selon cette réaction réversible que le carbone est transporté au cœur des procédés sidérurgiques ou, plus surprenant, au cœur de mécanismes biochimiques in vivo.

Le monoxyde de carbone est le plus simple des oxydes du carbone.

La molécule est composée d’un atome de carbone et d’un atome d’oxygène.

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz inodore et incolore.

Parce qu’on ne peut ni le voir, ni le sentir, ni le goûter, le CO peut avoir un effet sur vous ou sur les autres membres de votre famille avant même que vous n’ayez détecté sa présence. Même une faible exposition au monoxyde de carbone peut causer des problèmes de santé graves.

Le monoxyde de carbone est dangereux parce qu’il s’accumule rapidement dans le sang, réduisant la capacité de ce dernier de transporter l’oxygène dans l’organisme.

Par contre veuillez réserver le Cercueil en cellulose avec enveloppe en bois dit « cocon », 4 poignées

Après plusieurs tests et approuvé par le Ministère de la santé le cercueil écologique en cellulose est exempt de monoxyde de carbone et de dioxyde  ou à la limite  très faible et surtout exempt de radioactivité. Sur demande je vous envoie ces comptes rendus

Un fait à retenir il a y un manque à gagner avec un cercueil en cellulose auprès des professionnels du funéraire !

Prix grand public : un cercueil en cellulose 240€ équipé d’un bac de rétention = obligatoire

Prix grand public : un cercueil en bois en sapin 980€ prix minimum

 

Georges BRAISSANT

54 rte de Mervans

71620 Saint Martin en Bresse

Tél. +33 3 85 47 02 86

E-mail : braissant.georges@wanadoo.fr

 

Laisser un commentaire

 

chevalgeniale |
ecco |
RODESMONVILLAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | radio amateur magazine
| zazaalex
| St Jean Infos : journal en...