Les riches redoutent d’être pauvres

Posté par euroiris le 27 juin 2015

image

Une leçon d’administration publique
qui date de 400 ans !
Toujours d’actualité…

Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n’a pas pris une seule ride !

Colbert :
« Pour trouver de l’argent, il arrive un moment ou tripoter ne suffit plus.J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou… »
Mazarin :
« Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison.Mais l’État, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison.
Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça. »

Colbert :
« Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent.Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? »
Mazarin :
« On en crée d’autres. »

Colbert :
« Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà. »

Mazarin :
« Oui, c’est vrai, c’est impossible ! »
Colbert :
« Alors, les riches ? »
Mazarin :
« Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres ! »
Colbert :
« Mais alors, comment fait-on ? »
Mazarin :
« Colbert, tu raisonnes comme un fromage(ou comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) !
Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches…Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres !
C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ;
c’est un réservoir inépuisable. »

Extrait du « Diable Rouge »
…et c’était il y a 4 siècles !
Vous pouvez relire et vérifier…tout est exact au mot près !

Georges Braissant

Publié dans Informations | Pas de Commentaire »

Magazine Funeraire ACEC – euroiris.unblog.fr bimensuelle 15 juin 2015

Posté par euroiris le 15 juin 2015

Magazine Funéraire ACEC – Revue juin 2015

Un peu de sérieux et arrêtez de dénigrer et de diffamer, ce message s’adresse particulièrement au professionnels du funéraire: voir les annexes

Veuillez respecter les familles endeuillées qui vous font confiance par des services et des produits conformes !

C’est totalement faux, Madame Sabatier a spolié ce cercueil en carton le 13 janvier 2009 à mon insu. Je  suis moi Georges Braissant le concepteur sur France et ainsi que le fabricant pour l’Europe. Veuillez me contacter afin de vous présenter des preuves. braissant.georges@wanadoo.fr  Président de l’ACEC Association des Cercueils Écologiques en Cellulose

En 2006, la Berrichonne Brigitte Sabatier a une idée un peu folle : créer des cercueils en carton, destinés uniquement à la crémation. Moins chers, personnalisables et écologiques, ses créations se heurtent à l’hostilité des lobbies du funéraire. Mais elle s’accroche et se développe partout en France, y compris en Bretagne. Si Linda de Suza s’est rendue célèbre avec sa valise cartonnée, que diriez-vous d’effectuer votre ultime voyage dans un cercueil en carton ? C’est possible grâce à Brigitte Sabatier. Sa société AB Crémation propose depuis plusieurs années des cercueils 100 % made in France, à la fois écologiques et personnalisables. Un coup de pied dans la fourmilière, qui n’a pas plu à tout le monde, dans un univers du funéraire souvent opaque et aux tarifs conséquents.

© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/economie/cercueil-en-carton-quatre-adresses-en-bretagne-19-05-2015-10634364.php

A lire la suite

fichier pdf Magazine Funeraire ACEC – euroiris.unblog.fr bimensuelle 15 juin 2015

Georges Braissant

 

Publié dans Informations | Pas de Commentaire »

 

chevalgeniale |
ecco |
RODESMONVILLAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | radio amateur magazine
| zazaalex
| St Jean Infos : journal en...